La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Association pour la protection de l'environnement du Lac Noir et de la Rivière Noire

Table de concertation concernant les plans d'eau

 

Un comité a été mis en place par la municipalité de St-Jean-de-Matha et ses alentours afin d'assurer la pérennité des plans d'eau.

L’objectif général de ce comité est de mettre en œuvre un plan d’action afin d’assurer la protection de la ressource en eau et sa saine gestion sur le territoire visé par l’intermédiaire de bonnes pratiques environnementales tout en respectant les différents utilisateurs du territoire.

Les représentants de notre association sur ce comité sont M. Jean-Pierre Ménard et M. Jonathan Munn. Une première rencontre est prévue en janvier 2016.

 

Première rencontre du comité sur la qualité de l'eau tenue le jeudi 10 mars 2016

 

Il y a eu présentation d'une étude démontrant que 234 propriétés situées en bordure des lacs Noir, Berthier, Vert et Mondor seront analysées pour vérifier la conformité de leurs installations septiques et ce, dès le début de la période estivale 2016. Une firme, le Groupe Hémisphère, a été mandatée à cet effet. M. Philippe Morin, directeur de l'urbanisme, nous fera parvenir un plan illustrant le niveau de conformité de ces propriétés. Toute installation septique installée avant 1981 sera testée. Les propriétaires dont les installations seront jugées non-conformes et source potentielle de pollution devront procéder à des travaux pour y remédier.

Il a aussi été question durant cette réunion  de l'aménagement des rives et de la bande riveraine de cinq mètres à respecter, des bateaux de wakeboard et des vagues excessives sur le lac, de la gestion de la barrière du débarcadère de bateaux, des vignettes sur les embarcations, de l'amoncellement de sable à l'embouchure de la rivière Noire nord ainsi que des productions agricoles. Plusieurs de ces enjeux sont applicables uniquement au lac Noir.

Une période de questions a suivi et a mené à discuter de la route menant aux terrains à vendre au lac Mondor, du producteur de canneberges, de la pyrotechnie, de l'accès au lac pour les condos du golf, du nettoyage des embarcations, des bateaux venant de l'extérieur et la tarification, des bateaux bruyants, de la surveillance de toute réglementation à venir et quelques autres préoccupations.

En conclusion, M. Normand Champagne nous à fait part de son appréciation quant à l'implication des membres des différentes associations et de notre côté, nous lui avons communiqué nos attentes pour l'obtention de résultats concrets concernant les préoccupations des résidents du lac Noir et de la rivière Noire. Les prochaines réunions auront des enjeux plus ciblés et certains sujets seront priorisés.

La prochaine rencontre est prévue le 19 avril 2016.